Quand une internaute devient bloggueuse, elle ne sait pas ce qui l'attends. Insouciante et sautillante, elle paramètre, arrange et décore son nouveau chez elle virtuel.

Dans un élan de générosité, elle crée même plusieurs messages pour présenter ses créations, humeurs, enfants, chats, chevaux, moutons.

Et s'en va prendre un café, au boulot, faire sa journée, confiante et assez satisfaite d'elle.

Sa journée terminée (laps de temps qui va hum disons fluctuer entre fin de matinée et fin de nuit...dépendant de la ...dépendance ;-) ), curieuse tout de même la « débutante »  se connecte à son blog. Et là stupeur ! Déjà 10 commentaires l'attendent, pour l'accueillir, la féliciter, lui demander conseil ou s'inspirer.  Rougissante, elle entreprend de répondre à chacune promettant à son tour d'aller flâner sur les sites de ses nouvelles amies.

Le lendemain matin euh non soir ... Consciencieuse, elle se connecte aux dits blogs . Elle tombe amoureuse d'un pull, d'une idée, d'un mais hélas 3 fois hélas, faible, elle cède aux sirènes des listes de blogs à visiter absolument pour ne rien rater du PAI, Paf moderne version internet...

Elle n'aura pas oublié de laisser un commentaire à son tour sur les blogs. Et s'éloignant de sa blogosphère naissante, elle part à la rencontre de nouveaux horizons créatifs. Elle laisse parfois un mot mais l'heure tournant (plus vite sur Internet ou seulement chez moi ?? ;-) ) elle fait provision de futures destinations dans ses favoris.

Au troisième jour de la création de son blog, voici son agenda :


9h     :       connexion à son blog – rédaction d'un message – insertion d'une ou plusieurs images ;

9h15  :      consultation des commentaires de la veille à publier ;

9h30  :      réponse aux commentaires ;

10h   :      visite à sa liste de blogs favoris et rédaction d'un commentaire ;

11h   :       mince il n'y a pas de pain. Oups, le rôti n'est pas dans le four (version boulot : mince il manque des données. Oups, le chef m'appelle) ;

11h30 :    tâches professionnelles ou ménagères accomplies (y compris aller-retour boulangerie) retour aux blogs ;

Midi   :      pause ;

14h    :     vérification nouveaux commentaires et re routine étapes 9h à 10h30;

15h30 :     découverte nouveaux blogs, nouveaux commentaires, nouveaux favoris;

16h    :      goûter;

17h    :      temps libre jusque jour suivant 9h

Au quatrième jour, elle découvre les statistiques : un bonheur. Ces chiffres-là réconcilient avec les maths mieux que tout autre. Elle caresse des yeux la courbe harmonieuse des visites, retient les couleurs, apprends de nouveaux drapeaux, traverse les frontières, arrive en Amérique et d'un saut embrasse l'Australie, suit pas à pas les parcours et...découvre de nouveaux blogs...

Et c'est reparti...

Alors je laisse un dernier conseil, moi vieille bloggueuse de 2 mois à peine : Le blog c'est du boulot, faut pas croire. Moins de sommeil, des heures sup', mais une rémunération en amitié qui en vaut le sacrifice !

La semaine prochaine (et si vous souhaitez connaître la suite de ses aventures) : Les stratégies de la Blogueuse.

P.S : toute ressemblance avec moi-même ayant créé un blog n'est pas que fortuite. Cependant, aguerrie à la blogosphère depuis,(pensez, ça fait 2 mois ! )  j'ai acquis certains réflexes salvateurs (surtout pour le rôti) pour la gestion de ce blog ;-))